Se nourrir est un besoin vital. Si dans bien des cas, les gens s’alimentent par obligation, pour certains, cela ne s’arrête pas là. Les passionnés de l’art culinaire vont à l’assaut de saveurs exotiques juste pour le plaisir de leurs papilles gustatives. Dans ce sens, la cuisine asiatique et celle chinoise en particulier, attire bon nombre de personnes. Les restaurants chinois ont ce plus qui fait chavirer le cœur des amoureux des goûts exotiques. Nous vous en parlons dans le présent billet.

1. Les ustensiles utilisés en cuisine chinoise


La cuisine chinoise peut être divertissante. Même si pour beaucoup, cela constitue un casse-tête, avec les bons équipements la cuisine asiatique est comme un jeu d’enfant. Le premier allié d’un restaurant chinois est un excellent cuiseur de riz. En effet, cette céréale est la denrée de base de l’alimentation chinoise. Ainsi, il est inimaginable d’explorer la gastronomie chinoise sans parler d’un équipement qui y soit dédié.

Par ailleurs, les légumes et les fruits sont beaucoup utilisés dans l’art culinaire asiatique. Ils sont souvent découpés dans un style unique. Par conséquent, dans la cuisine d’un bistrot chinois, vous tomberez sur une large gamme de couteaux. 

Vous trouverez également pêle-mêle des équipements comme les cuiseurs à vapeur en bambou, les moules, les pinces, les sets à sushi ainsi que les woks. Le restaurant asiatique à Pau Po Nouilles est un bon exemple de ce que la cuisine asiatique a à offrir de mieux en matière d’art culinaire.

2. Une cuisine avec des épices

La gastronomie asiatique est l’une des plus épicées au monde. Elle vous propose des plats qui pétillent vos papilles gustatives. Il est d’ailleurs conseillé pour des personnes qui font une première expérience d’y aller avec tact et vigilance.

L’étoile d’anis est exploitée pour ressortir la saveur des repas que présentent les cantines chinoises. En outre, le gingembre frais et la coriandre fraiche sont aussi d’excellents alliés de la restauration chinoise. Il ne faudrait surtout pas oublier la châtaigne d’eau qui est également utilisée dans l’art culinaire asiatique.

En effet, elle offre une texture croquante aux plats, en l’occurrence les raviolis. La sauce hoisin qui est l’équivalent de la sauce barbecue dans la cuisine chinoise vient relever le goût des différents menus. Elle est très épicée, épaisse et est très souvent utilisée pour laquer les viandes ou les sauter.

3. Le symbolisme de la nourriture chinoise


Dans la culture chinoise, la nourriture ne vous permet pas seulement de vous rassasier. Tout un symbolisme est développé en ce qui concerne l’art culinaire chinois. En effet, l’alimentation dans la culture asiatique est souvent rattachée à des symboles pour attirer la chance, la richesse ou encore le bonheur.  Les restaurants chinois sont donc des ambassadeurs de cette culture.

Généralement, en Chine, bon nombre des plats qui sont proposés lors des évènements portent une histoire. Un menu, au-delà de donner du plaisir à vos papilles gustatives, renvoie un message bien défini.  Par exemple, le rouleau de printemps symbolise la richesse et les poissons servis en entier évoquent la prospérité.