C’est l’un des plus anciens déserts du monde. Ce désert est populaire. La confiture, une bonne recette de grand-mère, est une gourmandise dont raffolent de nombreuses personnes. Il existe des confitures synthétisées qui ne font pas forcément ressortir le goût naturel des fruits. La confiture artisanale est de plus en plus conseillée pour son côté bio et sa saveur unique. Si vous manquez d’astuces pour confectionner votre confiture fait maison, voici quelques recettes.

L’origine

Avant d’être une gourmandise, la confiture était plutôt un alicament

Au moyen-âge, les apothicaires, conscients des bienfaits des fruits, proposaient des fruits confits à leurs patients. 

Ces fruits confits qui servaient à des fins médicaux étaient connus sous le nom de « létuaires ». Ce n’est qu’à la Renaissance que ces derniers ont pris la dénomination d’« électuaires ». Progressivement, ces recettes ont quitté le secteur de la phytothérapie pour intégrer la cuisine avec l’avènement de la modernité.

Les vertus

Les détracteurs de la confiture estiment que les vitamines B9 et C, que contiennent les fruits, sont détruites après cuisson. Certains craignent également le goût sucré du produit confit. Il faut préciser que le sucre permet de conserver la confiture pendant longtemps. C’est une gourmandise très économique. L’infime présence des vitamines B9 et C n’exclut pas la présence de la vitamine D, du magnésium et du potassium dans cette mixture. La vitamine D permet une bonne croissance des muscles et renforce surtout la robustesse des os. L’ergocalciférol que produisent les fruits confits est indispensable pour éviter les maladies liées à la malnutrition chez l’enfant. Quant à l’adulte, il est moins enclin à l’ostéoporose. La vitamine D fait reculer certains cancers et régule le taux de glycémie. Le potassium que libèrent les fruits est indispensable pour une bonne santé cardiovasculaire. C’est un minéral dont ont besoin les muscles pour bien se contracter. Un bon taux de kaliémie régularise les terminaisons nerveuses. Le magnésium protège contre le diabète de type 2, car il régule le taux de sucre. Il provoque une relaxation musculaire et régule la tension artérielle. Le sujet qui a un taux normal de magnésium n’est pas souvent stressé. Mieux, la vitamine prévient les douleurs liées aux menstruations.

Pourquoi opter pour la confiture artisanale ?

Les confitures industrielles ne sont pas naturelles. Les confitures industrielles sont de plus en plus nombreux dans le commerce. Même si la texture est apparemment plus raffinée que celle produite artisanalement, elles contiennent trop de sucre. Le conservateur représente 70 % de la composition. Au lieu de réguler votre taux de sucre, vous en rajouterez. La confiture artisanale cependant, est basée à plus de 75 % sur les minéraux générés par les fruits. Le peu de sucre qu’on y retrouve n’entache pas le côté bio de la composition. Vous mangerez sain et digeste. En plus, ce type de confiture conserve toute la saveur des fruits. C’est tout comme si vous mordez effectivement dans la mangue, la goyave…

Une confiture aux accents latins

Vous pouvez concocter une confiture artisanale à base de goyave. Ce fruit originaire de l’Amérique latine est une mine de vertus pour la santé.

La goyave pour bien digérer

En raison des nombreuses fibres qui la composent, la goyave joue un rôle important dans l’assimilation des aliments. Elle facilite le transit intestinal. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’elle est très sollicitée dans la médecine traditionnelle. Elle est également utilisée pour traiter la diarrhée. Ce fruit libère des antioxydants, ce qui prolonge la jeunesse des cellules. La goyave limite aussi la prolifération des cellules cancérigènes dans l’organisme.

La recette goyave

Pour faire votre confiture aux goyaves, vous avez besoin des ingrédients suivants :

  • 300 g de sucre
  • 1 demi-litre d’eau
  • 500 mg de jus de citron
  • Morceau de cannelle

Après avoir pelé votre fruit, il vous faudra enlever les graines. Il ne vous reste plus qu’à le couper en deux, les imbiber d’eau et du jus de citron. Faites ensuite bouillir les goyaves pendant au moins 10 minutes. Après la cuisson, il faut filtrer le jus. Remettez ensuite cette extraction au feu. C’est le moment d’ajouter de la cannelle et du sucre à votre mélange. Si vous trouvez la mixture épaisse, vous pouvez y ajouter encore un peu d’eau. Remuez le contenu de sorte à obtenir un mélange homogène. Après 35 minutes de cuisson au feu doux, vous remarquerez que la goyave passera du rose à l’orange. C’est le signe que votre préparation est prête. Laissez refroidir la composition pendant quelques minutes. N’oubliez pas d’acheter un bon mini pot à confiture. Ce bocal vous permettra de conserver votre confiture dans les meilleures conditions, sans risque d’altération.

Un cocktail de vitamines dans une confiture

L’orange est un fruit qui présente de nombreuses vertus pour la santé. On retrouve notamment dans sa composition différents types de vitamines. Comme tous les agrumes, elle possède des antioxydants, des flavonoïdes et de la vitamine C. Tous ces composants tonifient et contribue au bien-être de l’organisme.

Orange pour éliminer les spasmes

À l’origine, l’orange douce n’existait pas. C’était plutôt l’orange amère, son ancêtre, qui était cultivée dans les vallées de l’Himalaya. Le bigaradier a subi des modifications génétiques et est finalement apparu sous la forme de l’orange douce actuelle. Nous devons ce fruit au Bangladesh. Émerveillés par les vertus thérapeutiques de ce fruit, les commerçants arabes l’ont importé en Palestine et en Égypte. C’est seulement plus tard que les Européens l’ont découvert, par le biais des Portugais. L’orange a un effet sédatif sur le corps. C’est un fruit disponible en toute saison.

La recette orange

Si vous avez envie de passer votre hiver au chaud, profitez de la couleur chaleureuse d’une confiture d’orange. Elle est facile à faire. Vous n’aurez besoin que de 500 g de sucre et des zestes d’orange. En plus de cela, vous devez disposer d’un bâton de cannelle. Vous pouvez utiliser de l’eau. La première étape consiste à laver les fruits et à recueillir leur zeste. Selon le goût que vous souhaitez obtenir (amer ou plus doux), vous déciderez de la quantité de zeste. Vous pouvez couper ensuite vos oranges en petits morceaux, tout en conservant le jus. Vous n’avez pas besoin d’enlever les pépins. Ils donneront plus d’épaisseur à votre confiture. C’est le moment de mettre tous les ingrédients au feu. Le zeste, les morceaux d’orange, la cannelle et le sucre devront cuir ensemble, au feu doux. La cuisson durera au minimum 6 h de temps. Cela parait long, mais c’est le temps nécessaire pour que tous ces éléments se liquéfient. Le tout dépend aussi de la qualité des fruits choisis. Vous pouvez à chaque fois apprécier la texture de la confiture en la coulant dans un récipient froid. Dès que le mélange devient pâteux, vous pouvez arrêter la cuisson. Versez-le ensuite dans un bocal et régalez-vous.

Une confiture pour faire travailler les méninges

Vous avez certainement entendu parler des vertus de la mangue. Vous pouvez les expérimenter en confectionnant une confiture à base de ce fruit tropical.

La mangue pour méditer

La mangue nous vient de l’extrême orient. À l’origine, elle portait le nom d’« Amba ». On le doit à l’explorateur Niccolò de Conti, tombé sous le charme du fruit. Des années plus tard, les Arabes firent connaitre ce délice aux Africains. Les Portugais en font de même aux Américains. Depuis lors, on dénombre de nombreuses variétés du fruit, partout dans le monde. L’histoire nous raconte d’ailleurs que l’abri du manguier était le lieu de prédilection pour les méditations de Bouddha. Cela ne pourrait en être autrement, car la vitamine C et B6 du fruit favorisent une bonne activité cérébrale. Dans 100 grammes de mangue, vous puiserez 60 calories. Elle contient également des fibres. Elles facilitent la digestion et aiguisent l’appétit.

La recette mangue

La confiture de mangue est un dessert qui s’apprécie durant toutes les saisons. Le goût relevé du fruit ensoleille vos journées. Nous vous proposons une recette pour 6 pots de 250 ml. Pour ce faire, il faut une tasse de sucre et une demi-tasse de jus de lime. Vous devez choisir des mangues bien mûres pour faire ressortir la senteur du fruit dans votre confiture. Il est préférable d’utiliser une casserole bien épaisse pour la cuisson. Cela est important puisqu’il faut que la mixture soit portée à ébullition afin d’obtenir un contenu compact. Mettez tous les ingrédients dans le récipient. Mélangez régulièrement votre préparation jusqu’à ce que la température avoisinant les 100 °C soit atteinte. 25 minutes au feu devraient normalement suffire pour obtenir le résultat attendu. Entre la congélation et la stérilisation, vous avez le choix. La mangue est un fruit qui peut se conserver par ces deux méthodes.

Contrôler votre alimentation

Il n’est plus question de consommer des produits dont on ignore les conditions de préparation et de conservation. La tendance est plutôt consommer bio pour favoriser une alimentation saine. Les nourritures faites-maison vous apportent plus de garanties sur le plan sanitaire. Une confiture artisanale aura un saveur unique et vous procurera du plaisir et de la vigueur. Il ne faut cependant pas oublier de la conserver dans de bonnes conditions, à commencer par le choix du pot. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here