Le terroir de Saint chinian est situé dans la région de Languedoc. Cette partie de la France est connue pour produire majoritairement que du vin. L’activité vignoble languedocienne remonte à l’occupation romaine. Au fil du temps, à compter du départ des Romains jusqu’à la reconnaissance des différentes bouteilles produites, la production du vin s’est démocratisée entre propriétaires de domaines. Que peut-on trouver aujourd’hui dans la région ? Suivez plutôt !

Le vin de Saint chinian : qu’est-ce que l’histoire enseigne ?


Le territoire de Saint chinian était sous domination romaine. Par le passé, le vin qui y était produit était acheminé à Rome. Après le départ de l’occupant et suite au déclin de l’activité textile qui se pratiquait dans la région, le recours à la culture et la production de vignoble était devenu une porte de secours. L’activité du vin connaît ainsi un nouveau succès.

Depuis et jusqu’au siècle présent, le vin de cette région s’est nettement amélioré. Ainsi, l’Appellation d’Origine Contrôlée de Saint chinian pour le vin rouge a été enregistrée en 1982. En 2004, celle du vin blanc interviendra.

Quelles sont les caractéristiques de la région Saint-Chinian ?

Saint-Chinian est situé dans une zone montagneuse et traversée par un fleuve. La région présente des caractéristiques de part et d’autre, au nord et au sud.

Les caractéristiques du nord de chinian

La composition du sol au nord de l’AOC ne permet pas d’obtenir des raisins grâces. Cet état de choses se justifie par la présence marquée de la roche schiste qui ne permet pas au sol de retenir suffisamment les courants d’eau. Ainsi, les raisins obtenus sont favorables à la production de vin concentré.

Les caractéristiques du sud de chinian

Au sud, les caractéristiques du sol sont toutes autres. En effet, il n’est pas si rocheux qu’au nord. Il se compose de calcaire et d’argile qui permettent de retenir plus longtemps les courants d’eau. Ainsi, les raisins présentent un aspect grâce. Visiblement, ils sont plus mûrs, plus frais et donc plus sucrés. Cette condition naturelle permet de produire un vin plus fruité.

En clair, le vin saint chinian se distingue en tenant compte des deux régions de l’appellation, par les caractéristiques suivantes :

  • Un vin plus corsé, concentré, au nord ;
  • Un vin plus doux, grâce et sucré au sud.

Ce sont en effet ces deux pôles de la région qui permettent d’obtenir les types de vins qui sont produits

Quels sont les différents vins produits à Saint chinian ?


Il faut distinguer principalement deux types de vins dans la région : les vins rouges et blancs. Pour obtenir le rouge, il a fallu assembler divers plants de vigne comme :

  • Syrah ;
  • Mourvèdre ;
  • Grenache ;
  • Cinsault ;
  • Carignan et Lledoner Pelut.

En ce qui concerne le vin blanc, il aura fallu assembler le :

  • Grenache Blanc ;
  • Marsanne ;
  • Roussane ;
  • Vermetino ;
  • Viognier ;
  • Carignan et Clairette.

Il est important de préciser enfin que des vins roses sont aussi produits dans la région à partir de Cinsault. Mais contrairement aux autres, ils ne bénéficient pas d’AOC.