Capitale de la gastronomie française, Lyon vous offre une grande variété de produits alimentaires et de mets qui feront de vos petites fêtes des moments de dégustation inoubliables. Le génie des grands chefs de cette ville lumière a surtout permis de ressusciter certains vieux plats et de leur redonner leur valeur d’antan. Si vous avez envie de quelques plats made in Lyon, voici nos propositions.

La saucisse lyonnaise, un classique

À Lyon, la saucisse a une importance culinaire qui se vérifie avec de nombreux mets comme le saucisson brioché, une spécialité lyonnaise très appréciée au-delà des frontières de la ville. Pour réaliser cette petite gourmandise très facile, il vous suffira, tel qu’il est démontré sur leonfargues.fr, d’insérer la saucisse dans une pâte à brioche. Vous obtiendrez une brioche bien moelleuse en intégrant dans la composition, des œufs, du beurre fondu et du lait. La recette est simple :

  • Après avoir battu la farine avec tous les ingrédients précédemment cités, versez la moitié du mélange homogène dans un moule préalablement beurré pour faciliter la sortie de la brioche.
  • Posez la saucisse sur la couche de pâte puis versez le mélange restant sur elle jusqu’à ce qu’elle disparaisse.
  • Laissez cuire au four pendant 30 minutes.

D’ordinaire, cette gourmandise se déguste seule, mais vous pouvez l’accompagner avec portion de salade verte.

Vos entrées prendront un autre goût avec la rosette de Lyon ! Cette saucisse à base de viande de porc et de graisse de lard peut être savourée toute seule, puisqu’elle est bien préparée avec des pointes d’ail et des épices. Pour une entrée un peu plus consistante, vous pouvez l’accompagner avec du fromage et quelques morceaux de pain. Avec sa forme spéciale, en fuseau allongé, la rosette de Lyon fait partie des spécialités culinaires du terroir les plus connues.

Sur les tables lyonnaises, vous reconnaitrez le Jésus de Lyon par sa forme particulière de poire et le filet qui le maintient. Initialement prévu pour célébrer la naissance du Christ, ce saucisson sec pouvant peser jusqu’à 1 kg a mérité la reconnaissance de la DGCCRF, qui l’a classé comme « charcuterie sèche de qualité supérieure ». À base de chair et de gras de porc, il fait aujourd’hui la fierté des restaurants du terroir.

quenelle, spécialité lyonnaise

Le pâté en croûte, délicieux dans sa version originale et revisitée

Bien qu’il soit connu depuis des siècles, le pâté en croûte doit la notoriété qu’il a aujourd’hui au talent de grands chefs lyonnais qui ont su lui donner une place dans la tradition culinaire de la ville. En effet, ces derniers ont ajouté à la recette de base des éléments tels que du foie gras, des noisettes, de la truffe, et une touche subtile de gelée pour le rendre encore plus savoureux !

L’incorporation de la gelée permet de donner une bonne tenue au pâté, afin qu’il soit plus facile de le couper en tranches. Le pâté sans gelée est tout à fait réalisable, et peut dans ce cas être mangé chaud.

Les quenelles de Lyon : un plat incontournable

Les quenelles font partie des spécialités lyonnaises salées qui promettent de vous apporter du réconfort. La meilleure option est de réaliser vous-même ces petites bouchées de forme allongée, plutôt que de les acheter toutes faites.

Au cœur de la tradition culinaire lyonnaise, les recettes de quenelles sont variées, néanmoins certains ingrédients de base comme la farine ou la semoule, le beurre ou l’huile restent incontournables.